La faim est la première conséquence du coronavirus pour ces minorités des Balkans, particulièrement vulnérables à la pandémie.Entre couvre-feu et fermeture des écoles, les gouvernements de cette région pauvre d’Europe ont pris différentes mesures pour imposer la distanciation sociale. Mais ces restrictions n’ont guère de sens pour des centaines de milliers de Roms qui vivent dans des habitats surpeuplés, quand ce n’est pas dans des bidonvilles sans eau courante, où se laver régulièrement les mains est impossible. des communautés Roms en Albanie et au MonténégroN°1QK9RA

View at DailyMotion

Topics #covid #covid-19 #Indiana #novel coronavirus #statistics #update